« Suite au déménagement, nous avons dû regrouper les salles de conférence des deux bâtiments que nous occupions précédemment sur le nouveau site. Nous avons décidé de passer d’une technologie de conférence analogique à un nouveau système numérique », explique Thomas Gutekunst, responsable du service administratif de G-BA. C’est PIK AG, associé au bureau d'ingénierie et de planification MMT Network, qui a remporté l’appel d’offres public. Au total, PIK a installé 141 postes de conférence sur table MXC615 qui peuvent être utilisés par le président, un seul ou même deux délégués partageant un même poste. Les 16 unités de contrôle centrales DIS-CCU gèrent, alimentent les postes de conférence et, si nécessaire, fournissent également des canaux d'interprétation simultanés. « Dans les salles de conférence petites et moyennes, nous voulions abandonner la technologie du vidéoprojecteur pour nous concentrer davantage sur la présentation sur écran », poursuit Thomas Gutekunst. « Une autre exigence était de garantir l'accessibilité des sessions et de prévoir des boucles d’induction pour permettre aux personnes malentendantes d’y participer. »

Outre les facteurs techniques, le rapport coût/efficacité joue également un rôle crucial dans un projet aussi vaste que celui-ci, comme le fait remarquer Andreas Eckhardt, ingénieur et responsable des ventes de PIK AG dans le cadre du projet G-BA : « D'un point de vue technico-commercial, nous devons proposer un système rentable et un fournisseur établi, afin de pouvoir facilement étendre, remplacer et réparer les composants du système à moyen terme. Le système Microflex Complete est celui qui répondait le mieux à ces exigences. Pour nous, en tant que distributeur, c’est un élément décisif dans le choix d’une collaboration avec un fabricant comme Shure. » « Le temps était le principal défi. En effet, l'installation sur site avait été repoussée jusqu'en décembre 2018 en raison de retards dans la maîtrise d’œuvre », a ajouté Philipp Schwarz, chef de projet de PIK AG. « Il était essentiel que Shure soit en mesure de livrer le système Microflex Complete, qui venait d'être mis sur le marché, rapidement et dans des volumes aussi importants. De plus, les spécialistes produits de Shure ont apporté une assistance précieuse pour la planification de l’installation.

« En tant que bureau d’études, notre travail consiste à trouver un équilibre entre les nouveaux produits et une technologie éprouvée », ajoute l’ingénieur Bernhard Müller, responsable du projet G-BA en tant qu’ingénieur d’études. « Le défi consistait d’abord à faire en sorte que la technologie soit si flexible qu’une grande variété de configurations de tables devienne possible. » Dans ce contexte, le système Microflex Complete a su exprimer les avantages du numérique : « Chaque table possède un dispositif audio/vidéo permettant la transmission du signal par un système de bus ou une connexion directe aux prises au sol. Un point positif est que les postes MXC sont connectés par un câble Cat. En plus des dispositions standard, les tables peuvent ainsi être combinées les unes avec les autres et disposées selon différentes configurations. Évidemment, la connexion Cat n’est pas propre au système Microflex, mais c'est une raison de plus pour en faire le choix idéal pour ce projet, en plus de la simplicité d’utilisation et de la grande qualité acoustique. »

Un projet aux délais serrés, mené à bien depuis le début et sans compromis grâce à la collaboration de deux entreprises : « Le résultat parle de lui-même », résume Thomas Gutekunst du G-BA. « Les impressions sont extrêmement positives et recoupent les commentaires des participants concernant le confort de l'écran tactile des postes de conférence. »