L’école Alvik School s'équipe pour le long terme afin d'accueillir ses élèves dans les meilleures conditions

L'école Alvik de Stockholm, en Suède, accueille environ 1050 élèves, de la maternelle au collège. Environ 120 sont malentendants, et cette école a depuis longtemps la volonté de permettre à chacun de forger sa personnalité et d’acquérir des connaissances dans un environnement sûr qui restera en fonction de longues années à l'école. S’assurer qu’ils peuvent entendre clairement le professeur et les autres élèves est un élément essentiel.

Au départ, ce sont des systèmes de sonorisation conventionnels, câblés, qui ont été testés, mais ils limitaient la souplesse et la liberté de mouvement des enseignants. Les microphones sans fil ont permis de surmonter cet obstacle, mais ils présentent leurs propres inconvénients : volume et encombrement des émetteurs sur la table pendant les cours, nécessité constante de vérifier et de remplacer les piles et de trouver suffisamment de fréquences HF disponibles pour pouvoir utiliser plusieurs systèmes dans des salles de classe adjacentes.

Le système idéal devait être compact et discret, facile à recharger et suffisamment évolutif pour pouvoir utiliser un grand nombre de systèmes dans un spectre radio limité. C'est avec ce cahier des charges que l’école Alvik a découvert le système Shure Microflex® Wireless (MXW), offrant des microphones de table et un grand nombre de liaisons simultanées. Le système a été emprunté à un distributeur local et testé dans un petit nombre de salles de classe, avec des résultats positifs. Ce qui a conduit à l'achat des premiers systèmes pour l'école. Hörservice Pontus Egerö AB s'est occupé de l'installation. Hörservice installe des aides auditives dans tous types de locaux à Stockholm et dans ses environs.

Autre aspect : un système de sonorisation conventionnel, microphones/enceintes, présente ses propres limites. Par exemple, dans une petite salle de classe accueillant jusqu'à 8 élèves, seul le microphone est nécessaire ; les autres éléments d'un système de conférence, enceintes par exemple, n'aident pas de manière significative les élèves ayant la perte auditive la plus grave – ils sont même gênants.

L'école a utilisé un ensemble hybride de technologies audio et d'aide auditive pour amener les conversations directement aux oreilles des élèves malentendants. Le système MXW capte les voix des étudiants et des enseignants, mais au lieu d’envoyer ce son sur des enceintes conventionnelles, il est connecté à une boucle d’induction située au sol ou au plafond de la classe, qui rayonne le signal directement vers les aides auditives des étudiants. Il suffit alors aux étudiants de commuter leur aide auditive en mode ' T ' (pour Teleloop ou Telecoil) : elle capte alors le signal audio transmis par le champ magnétique, ce qui garantit que tous les élèves profitent d’une immersion complète dans les activités de la classe.

Lors de la rénovation du bâtiment, l’école a été en mesure d’installer des systèmes de boucles d’induction à faible diaphonie dans toutes les salles de classe, puis celles-ci ont été ultérieurement équipées de systèmes MXW. Aujourd'hui, près de 19 salles d’école primaire et de collège sont équipées de la technologie MXW associée à la boucle d’induction.

Au fil du développement de la technologie des prothèses auditives, l’école Alvik a continué d'investir dans la technologie afin d'optimiser encore l'expérience des élèves malentendants. Les différentes valeurs de latence des technologies d'aides auditives représentaient un défi. En effet, là où la latence des assistances auditives standard est de 5 à 6 ms, celle des implants cochléaires est bien plus élevée, montant parfois jusqu’à 20 ms. Lorsque Shure a présenté un microphone de table pour le système sans fil numérique ULX-D, avec une latence beaucoup plus faible que MXW, l’école a immédiatement été intéressée. Et quand le moment est venu de mettre à jour le matériel de la petite section, l’ULX-D a été choisi à la place du MXW ; il équipe aujourd’hui 11 salles de classe.

Qu’elle soit équipée en MXW ou en ULX-D, une salle de classe standard possède deux émetteurs bodypack avec microphones directionnels serre-tête pour les enseignants et six microphones de table à col de cygne sans fil à capsules directionnelles pour les élèves. Ces huit canaux audio passent d’un mélangeur simple à l’amplificateur de l’écouteur. Le mélangeur n'est pas utilisé pour changer les niveaux mais seulement pour réunir les signaux. Il existe également des entrées pour les signaux audio issus d'un ordinateur, par exemple.

Tous les microphones peuvent être actifs en même temps. Les élèves doivent simplement activer leur propre microphone pour parler. On craignait que cela ne gêne la spontanéité des étudiants. On pense maintenant que cela les aide à apprendre à parler l’un après l’autre, ce qui est crucial pour qu’une personne malentendante soit capable de participer à une conversation.

Les élèves et les enseignants ont une entière satisfaction des effets de la technologie auditive sur les cours. Les élèves apprécient particulièrement le fait qu'il est plus facile de suivre les cours, sans que cela devienne une expérience éprouvante. Comme l’a déclaré un élève : « Le meilleur atout de l’école, c’est le soutien qu’apportent les professeurs et la technologie d’assistance auditive. Cela complète le soutien, et favorise un contact plus personnel. »

Andrew Low

Systems Marketing Manager

Shure UK

Andrew is Systems Marketing Manager for the UK. When not focussing on installed audio, he can be found in the basements of London pubs playing his guitar, badly. A London resident for ten years, Andrew took the leap across the pond after studying at the School of Audio Engineering’s NYC campus. He still struggles to understand the local “language”.