L’audio s’empare de l’enseignement supérieur

Ces dernières années, les salles de classe et les espaces de formation ont évolué d'un enseignement classique (un professeur, des étudiants) vers des configurations variées favorisant la collaboration et l'interaction afin de promouvoir la formation. C'est particulièrement vrai dans l'enseignement supérieur, où les étudiants s'impliquent activement avec leurs camarades et leurs professeurs (quel que soit le format de la classe), afin de tirer le meilleur parti de leurs heures de formation.

Ce changement a suscité le développement de nouvelles technologies au cours des 20 dernières années. Les étudiants arrivent maintenant dans des écoles et des universités avec toutes sortes d'appareils (smartphones, tablettes, ordinateurs portables) et s'attendent à pouvoir se connecter, où qu'ils aillent. Cette tendance a accéléré le passage à un mode de formation beaucoup plus interactif, avec des applications qui permettent aux étudiants d'apprendre, de partager et de visualiser des contenus.

Les établissements d'enseignement supérieur ont dû s'adapter à ces demandes pour attirer de nouvelles recrues. Beaucoup ont reconnu le besoin de technologies compétitives répondant aux attentes grandissantes des utilisateurs. Il en résulte une augmentation considérable de l'utilisation des technologies audiovisuelles sur les campus du monde entier.

Les installations intégrées et le rôle de l'audio dans l'apprentissage

Les universités comprennent l'intérêt d'une installation audiovisuelle intégrée et le rôle central joué par l'audio dans l'apprentissage. Des études ont montré qu'un son de haute qualité, avec une distorsion faible et une réponse en fréquence étendue, aide les personnes à écouter et à se concentrer pendant de plus longues périodes par rapport à l'écoute d'un son déformé, bruyant ou réverbéré. Entendre clairement les professeurs a une influence significative sur les capacités d'apprentissage des étudiants.

Rien ne garantit qu'un espace d'enseignement possédera une bonne acoustique, il est donc important d'adapter l'installation audio à la salle. Par exemple, pour faciliter l'interaction entre le professeur et l'étudiant dans une salle réverbérante, il est nécessaire de placer le microphone à proximité de la source sonore principale. Dans ce type d'application, un microphone à col-de-cygne sans fil ou un émetteur bodypack de la gamme Shure Microflex Wireless Dect (sans licence) est idéal pour le professeur.

Cependant, dans de nombreux lieux d'enseignement, un microphone de plafond multicapsules tel que le Microflex® Advance™ MXA910 est la meilleure solution. Ce microphone est discret, invisible et évite aux professeurs de porter un émetteur HF ou de devoir rester devant un microphone à col-de-cygne, ce qui permet de créer un environnement plus naturel pour les orateurs et les étudiants.

Contrôle à distance

Le facteur temps est un élément clé qu'il convient de prendre en compte. Dans un établissement avec de nombreux espaces d'enseignement utilisés quasiment en continu, la capacité à éviter les retards causés par un dysfonctionnement ou une qualité audio médiocre constitue un avantage important. La possibilité de contrôler ou superviser des appareils à distance améliore encore davantage l'efficacité.

Comme les campus universitaires sont souvent installés sur des sites étendus et que les équipes audiovisuelles sont constamment sollicitées, pouvoir superviser des équipements à distance permet de gagner beaucoup de temps. Par exemple, l'utilisation du logiciel de gestion d'équipements audio Shure SystemOn permet à l'équipe audiovisuelle de procéder tous les matins à des vérifications à distance, pour s'assurer que tous les micros sont sur site et que les batteries sont complètement chargés. Cela garantit que les étudiants ne souffriront pas de la perte de puissance d'un microphone au milieu d'un cours et évite aux professeurs de devoir brancher des appareils et de tester les microphones lorsque les horaires sont serrés.

Enregistrement des cours 

Il est également important de se rappeler que tous les étudiants ne pourront pas assister aux cours sur place, en présentiel. Avec l'essor de l'apprentissage à distance et l'importance de l'archivage des cours afin qu'ils puissent être revus et réutilisés, les fonctions d'enregistrement et de diffusion en streaming sont désormais essentielles à cette mission. Cela présente un nouvel impératif pour l'équipe audiovisuelle : un son de qualité. 

Pour l'enregistrement de cours, l'audio est souvent stocké dans le cloud. Ce processus comporte de nombreux points de compression des données. Il est donc important de commencer avec un flux de très haute qualité. Ces enregistrements sont souvent utilisés par les étudiants comme aide à la révision ou pour rattraper des cours qu'ils ont manqués. Il est donc essentiel qu'ils soient clairs et intelligibles.

Choisir la directivité appropriée pour la captation est également essentiel. Si le bruit ambiant pose problème, les microphones directionnels prendront le son souhaité avec une couverture maximale, sans trop capter le bruit de la pièce. Ce niveau de couverture est important car l'interaction avec l'auditoire est aujourd'hui un facteur clé pour les étudiants.

Collaboration et systèmes de renfort vocal par zones 

Pour favoriser la collaboration dans les espaces de formation, les systèmes de renfort vocal par zones peuvent être très utiles aux étudiants sur et en dehors du site. 

Un renfort vocal par zones répartit l'amplification de la voix des intervenants en plusieurs emplacements, ce qui leur permet de se déplacer dans la salle tout en restant clairement entendus par l'auditoire. De plus, la fonction de renfort vocal par zones amplifie aussi la voix des personnes présentes dans une partie de la pièce, afin que celles présentes dans d'autres parties de la salle puissent les entendre. Contrairement à un système de sonorisation classique, un système de renfort vocal zoné n'amplifie que les fréquences les plus critiques pour l'intelligibilité, et juste assez pour compenser les pertes causées par la distance entre le locuteur et l'auditeur le plus éloigné dans la pièce.

Les discussions peuvent se dérouler simplement. Grâce au renfort vocal par zones, les étudiants peuvent simplement lever la main et parler. Il n'est pas nécessaire de faire passer un microphone dans l'assistance ou que le professeur répète les questions pour que tout le monde puisse les entendre. Il y a beaucoup moins d'interaction avec le microphone (les étudiants n'ont plus besoin de se tenir debout avec un micro en main) et leurs voix sont très légèrement diffusées dans l'enceinte située près d'eux, pour ne pas paraître trop fortes. Il en résulte une interaction plus naturelle lors des conversations, indépendamment des dimensions de la salle.

La voie à suivre

L'intégration d'un son naturel de haute qualité, directement disponible avec la vidéo, la supervision et le contrôle créént un ensemble vertueux : chacun des éléments est crucial pour offrir la meilleure expérience d'enseignement et de formation possible, en faisant en sorte que chaque voix soit entendue.

Vous voulez plus de nouvelles de l'industrie AV ? Suivez-nous sur Twitter à https://twitter.com/shuresystems et abonnez-vous à la chaîne YouTube Shure Systems.

About the Author

Shure Incorporated

For more than 90 years, Shure has been one of the leading suppliers of professional audio technology. Our products are the first choice whenever audio performance is a top priority. Shure Incorporated is presented through a global partner network in more than 80 countries, with offices in Europe, Middle East and Asia.

Related Content